Messageries en ligne: 3 alternatives à Slack

Avec l’annonce du rachat de Slack par Salesforce, pas mal de gens se posent la question de la pérennité de l’offre gratuite, utilisée par un grand nombre de PME ou d’associations.

Mais la question qui vient également concerne le stockage et de l’utilisation des données/messages qui sont échangées. En effet si le cœur de métier de Slack est la fourniture d’une solution de chat, celui de Salesforce et de fournir des moyens d’exploiter les données stockées pour en tirer une valeur.
Aussi je vous propose une présentation de 3 solutions de chat/messagerie en ligne open sources, et compatibles avec de l’auto-hébergement. 

La liste n’est pas exhaustive, il en existe des dizaines d’autres, mais les outils que je vais présenter sont celles que j’ai déjà utilisées ou que j’utilise actuellement.

3 alternatives à Slack :

  • Element (anciennement Riot.im)
  • Rocket.chat
  • NextCloud Talk

Rocket chat : Le plus cloud-ready

Je l’utilisais dans mon entreprise précédente, au niveau de l’interface on est très proches de Slack donc les habitués ne seront pas perdus. Il est parfaitement adapté pour le milieu pro, et l’un de ses principaux atouts est le grand nombre d’intégrations disponibles brancher Rocket Chat sur d’autres outils utilisés (Gitlab, Github, JIRA, Trello, …). 

La liste complète

Il dispose aussi d’applications mobiles, je ne les trouvais pas géniales à l’époque, mais j’imagine que cela a beaucoup évolué depuis.Enfin autre point intéressant, c’est que Rocket Chat est disponible en “image prête à l’emploi” chez pas mal de fournisseurs Cloud. A défaut d’administrer le serveur pour vous, on vous l’installe déjà 🙂

Element : Le plus ouvert

La principale particularité d’Element est de s’appuyer sur le réseau Matrix, qui est un projet open source visant à proposer un standard réseau ouvert et décentralisé pour les communications. 
Ainsi vous pouvez créer un compte et utiliser gratuitement les salons hébergés sur le serveur public du réseau matrix.org, ou bien choisir d’utiliser votre propre serveur privé pour votre entreprise (c’est ce qu’on fait chez nous)
Au niveau de l’interface et des fonctionnalités on est aussi relativement proches de Slack (peut être un peu moins que sur Rocket Chat), et il existe pas mal de possibilités d’intégration avec d’autres outils ou de pont avec d’autres solution de messagerie (dont un avec IRC !). 

La liste des intégrations disponibles

Au niveau des clients, il y a bien entendu des clients Windows, Mac, Linux et mobiles. Element dispose également d’un client en ligne, pour ceux qui ne veulent pas installer sur leur poste, ou pour des connexions ponctuelles.

Le site Element

NextCloud Talk : Le plus simple à installer

Le petit nouveau c’est NextCloud, je souhaitais en parler car ce module Talk disponible dans Nextcloud, est relativement récent mais évolue assez vite. Ainsi désormais il est possible sur un instance NextCloud, d’installer le module additionnel Talk qui permet d’intégrer au sein de l’espace NextCloud une solution de chat en ligne mais aussi de visioconférence.
Alors certes en termes de fonctionnalités c’est beaucoup plus limité que les solutions précédentes. Mais cela a l’avantage d’être très bien intégré dans NextCloud, et donc très facile d’accès.En plus NextCloud a récemment sorti une application Android dédiée pour Talk, ce qui permet de l’avoir directement sur son téléphone.
Le site NextCloud Talk 

,